La Ligue fribourgeoise contre le cancer s’engage!

photo

Certaines femmes en âge de retraite, qui ont subi la perte de leur sein suite à un cancer, ne peuvent plus s’offrir de prothèses mammaires externes.

En effet, depuis la révision de la Liste des Moyens et Appareils (LiMa), le montant du remboursement de ces prothèses mammaires a drastiquement baissé.  Ces femmes en âge de retraite qui n’ont pas droit aux prestations de l’AI doivent alors payer la différence de leur poche.

La ligue fribourgeoise contre le cancer s’engage au côté de la Ligue suisse contre le cancer pour lutter contre cette discrimination.

Pour plus d’informations

Partager