L’union fait la force!

Cette structure unique en Suisse favorise les synergies, renforce la coopération et simplifie l’organisation, au profit des personnes et du système de santé.

Que faisons-nous?

Chacune des associations réunies au sein des ligues de santé articule ses activités autour de son propre pôle d’expertise: cancer, maladies respiratoires, diabète.

L’innovation, intégrant notamment les nouvelles technologies, est systématiquement associée aux prestations de proximité, personnalisées et de qualité.

Toutes les prestations visent à promouvoir la santé, soulager la souffrance et défendre les intérêts des personnes concernées.

Organisa­tion

Chacune des trois associations membres des Ligues de santé (diabètefribourg, Ligue pulmonaire fribourgeoise, Ligue fribourgeoise contre le cancer) est une structure autonome, au sens des articles 60 et suivants du Code civil, poursuivant des buts d’intérêt public, sur mandats des autorités cantonales.

Le comité de l’association des Ligues de santé est constitué de deux membres délégués par les comités des trois associations membres:

  • Me Ursula Schneider Schüttel (Ligue pulmonaire fribourgeoise), présidente
  • Prof. Dr Daniel Betticher (Ligue fribourgeoise contre le cancer)
  • Mme Corinne Rebetez (diabètefribourg)
  • Mme Rose-Marie Rittener (Ligue fribourgeoise contre le cancer)
  • Mme Michèle Girona-Rossier (Ligue pulmonaire fribourgeoise)
  • M. Sylvain Bertschy
  • Mme Corinne Uginet-Ayer (directrice des Ligues de santé – voix consultative)

Cadre de référence politique et légal

Les Ligues de santé du canton de Fribourg sont un acteur important du système de santé. 

Certaines prestations sont effectuées dans le cadre des assurances sociales, et de l’assurance-maladie en particulier.

En vertu des différents mandats confiés par les autorités cantonales, les Ligues de santé sont soumises aux législations cantonales et nationales.

Les stratégies des différentes associations faîtières (Ligue suisse contre le cancer, Ligue pulmonaire suisse, Association suisse du diabète et la fédération Swiss Cancer Screening) constituent le cadre des activités des Ligues de santé.

Enfin, la stratégie nationale de prévention des maladies non transmissibles représente le périmètre d’intervention dans le domaine.

Pour des raisons de lisibilité, nous renonçons à l’utilisation systématique de la forme masculine et féminine. La forme masculine englobe donc les deux genres.